Les dernières Chroniques



Les dernières Chroniques


mardi 26 septembre 2017

Les bannis et les proscrits, tome 2 : Les foudres de la sor'cière


Résumé :

Elena porte désormais la marque de la sor'cière dans la paume de sa main.
Cette tache écarlate est la preuve d'un don fabuleux à la puissance inimaginable: un pouvoir sauvage, séduisant, difficile à contrôler. Seule celle qui maîtrise la magie sanglante peut s'opposer aux créatures et au mal du Seigneur Noir. Pourtant Elena n'est pas encore maîtresse de son pouvoir. Protégée par un guerrier sans âge et une bande de renégats, elle part en quête d'une cité perdue où, selon la prophétie, un ouvrage mystique détient la clé de la défaite du Seigneur Noir.
Mais si celui-ci la trouve en premier, Elena deviendra son arme la plus terrible...

Ce que j'en pense :

J’ai lu le premier tome fin d’année dernière, pendant ma semaine de vacances de noël et j’avais adoré ma lecture. 

Ce second tome est beaucoup plus centré sur Elena et l'on aura le droit à deux grands combats qui est juste une merveille à lire.

On rencontrera de nouveaux personnages, auxquels on ne s'attachera facilement ou pas.... Mais aussi de nouveaux peuples qui seront liés à la prophétie.

Ce qui est compliqué, c’est de s’arrêter, car bon, c’est quand même une belle brique, mais comme on entre directs dans l’action que l’on a du mal à s’arrêter. On s’accroche direct à l’histoire et c’est tellement addictif que l’on ne voit pas les pages défiler.

C’est un peu compliqué de vous en dire plus, car bon, je ne veux pas entrer dans les détails, on continue notre aventure. Entre les batailles, les rencontres, on en apprend également beaucoup plus sur les différentes puissances.

Ce fut donc avec plaisir que je me suis replongée dans cet univers complexe mais tellement génial. Encore meilleur que le premier tome, ce second tome est donc à la hauteur de mes espérances, mais ce qui donne un peu peur de lire la suite, car j’espère qu’elle ne me décevra pas !

lundi 25 septembre 2017

Le Legs de la Faille, tome 2 : Krondor : Les Assassins


Résumé :

La guilde des assassins sème la mort !
Elle est de retour à Krondor et tue sans motif apparent.
L'écuyer James et le lieutenant William conDoin, tout juste nommé à ce poste, sont dès lors précipités dans ce monde sinistre du meurtre et des intrigues politiques, tandis que la guerre menace d'embraser le royaume... car parmi les victimes assassinées se trouve un noble d'un Etat voisin !
Le temps presse et la cité est saisie par la terreur, alors que les deux jeunes hommes se livrent à une course contre la montre : il leur faut trouver le responsable de cet acte de guerre, un personnage mystérieux connu sous le nom du Rampant...

Ce que j'en pense :

Oui ! On retourne à Krondor ! Quoi je n'y peux rien si je suis totalement fan de cet univers et de ces personnages ! Aller vous plaindre à l'auteur ! Parce que en plus, la saga est loin d'être finie alors des livres sur Krondor, vous allez encore en avoir un paquet ! (pour mon plus grand plaisir à moi).

C'est donc parti pour ce tome 2 que j'ai une nouvelle fois dévoré. C'est dur de prendre son temps quand dès les premières pages, on est replongé dans un univers que l'on adore avec des personnages que l'on aime !

On reprend donc la vie suite à la bataille avec les elfes noirs, et le duc Olasko et sa famille arrivent. Pendant ce temps dans la ville, plusieurs meurtres sont commis, ils n'ont pas trop de liens entre eux, mais quand c'est le chef des Moqueurs qui est tué, là Arutha et James commence vraiment à s'inquiéter. 

On repart donc dans les différentes intrigues politiques, les menaces de mort, les meurtres et le chaos qui engendre. De quoi vous faire passer un très bon moment dans les embrouilles comme on les aime. 

Et puis on est avec James (Jimmy les mains vives) personnage tellement génial que l'on ne peut que l'adoré. Il est très intelligent, il a une capacité de survie bien élevée et quand on est l'écuyer d'Arutha vaut mieux est préparé parce qu'il a le don t'attirer les embrouilles ! Il a également un humour que j'adore et on se marre souvent en sa compagnie et cela vaut beaucoup de choses.

Et puis il y a William, le fils de Pug qui a décidé qu'être magicien comme son père ce n'était pas pour lui, Pug pas content 1. Il décide de devenir soldat. Pug pas content 2. Et puis au service d'Arutha, c'est encore mieux. Pug pas content 3. Nous nous rigole, quand on connaît Pug et Arutha, on sait pourquoi Pug n'aime pas cette idée.

Bref, je ne vais pas rentrer dans les détails, clairement, je ne vais pas vos spoilers. Vous l'avez compris, ce fut encore une fois un coup de cœur pour ce tome. Je suis vraiment devenu fan de l'univers et des personnages de R. E. Feist. Il sait très bien trouver les personnages et les intrigues pour m'avoir. On a toujours de l'action, de l'humour et des complots qui font que l'on dévore notre roman sans rien y comprendre.

dimanche 24 septembre 2017

Journal d'un marchand de rêves


Résumé :

J'ai séjourné en hôpital psychiatrique. Pas de quoi fouetter un chat sauf lorsque, comme moi, vous êtes fils de stars. Par crainte du scandale, mes parents m'ont expédié loin d'Hollywood, dans la vieille Europe. Les meilleurs spécialistes m'ont déclaré guéri. En vérité, la thérapie a échoué. Les songes ont repris, plus dangereux que jamais. Malgré moi, je me trouve mêlé aux intrigues de puissants Rêveurs. Des gens charmants et bien décidés à m'éliminer, mais avec élégance. M'entêter serait totalement déraisonnable. Pourtant, deux plaies à vif m empêchent de tourner la page... La première est une fille. La seconde, une soif de vengeance. Je m'appelle Walter Krowley. Vous tenez mon journal intime. Prenez-en soin. Ce livre pourrait devenir mon testament...

Ce que j'en pense :

Une lecture commune (encore) avec Ingrid (ah bon) oui, mais cette fois-ci, on ajoute Benjamin, Caroline, Fann, Marine et Stef. Hé oui, les Terres du Nord réuni pour une lecture commune totalement délire ! Bon, ce n'était pas trop le bordel, on n'a pas trop débordé (avec Ingrid et moi, c'est difficile...) et on était quasiment tous d'accord sur le livre donc on a bien discuté et on s'est posé plein de questions !

Alors au départ, c'était bien partie, on a découpé le livre parti 10 chapitres et les 10 premiers étaient prometteurs. On les a tous adorées, on avait envie de vite lire la suite puis l'univers onirique est arrivé et là, on a légèrement déchanté. On revient de temps en temps dans le monde réel, mais très peu donc si l'on n'accroche pas à l'univers onirique, la lecture devient compliquée. Clairement, si ce n'était pas une lecture commune avec mes topins et topines des Terres du Nord, je ne pense pas que je l'aurais fini.

Il faut le dire l'univers onirique est vraiment spécial et moi, j'ai souvent été perdu. J'ai vraiment eu du mal à concevoir Doowylloh et Brumaire. L'univers est complètement barré et je n'ai pas accroché. Et puis c'est vrai que je ne m'attendais pas à cela donc j'ai été totalement déboussolé. J'ai aussi eu du mal avec notre personnage principal auquel je n'ai pas accroché, je ne sais pas trop pourquoi. 

On a été jusqu'au bout parce que tout n'est pas non plus horrible. La fin relève le niveau, la petite discussion avec l'auteur nous a également aidé à comprendre certaines choses et son écriture aussi nous a beaucoup aidé dans notre lecture. On avait tous peur, car on ne l'avait jamais lu et on avait peur que ne se soit trop soutenu et au final absolument pas. Même si je n'ai pas accroché à l'histoire, la lecture se fait facilement.

J'ai adoré découvrir les ça (non, pas de clowns) c'est un peu la représentation animale des rêveurs alors dommage qu'ils ne soient pas plus exploités, car on a toutes accroché à eux, mais l'auteur nous a expliqué d'un livre allait leur être consacré (j'ai hâte).

Ce fut donc une lecture en demi-teinte, certaines choses étaient bien, mais le côté onirique était trop compliqué pour moi. La lecture commune nous a aidé à aller jusqu'à la fin. Les éclaircissements de l'auteur nous permettent de comprendre certaines choses, mais cela ne change pas grand-chose, à mon avis. Je lirais d'autres titres de cet auteur, car j'ai vraiment aimé son écriture donc les âmes de verre qui traîne dans ma pal devrait put y rester longtemps.

samedi 23 septembre 2017

La Roue du Temps, intégrale, tome 01 : L'Oeil du Monde


Résumé :

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

C’est la Nuit de l’Hiver dans la contrée de Deux-Rivières et, en ce soir de fête, l’excitation des villageois est à son comble. C’est alors qu’arrivent trois étrangers comme le jeune Rand et ses amis d’enfance Mat et Perrin n’en avaient jamais vu : une dame noble et fascinante nommée Moiraine, son robuste compagnon et un trouvère.
De quoi leur faire oublier ce cavalier sombre et sinistre aperçu dans les bois, dont la cape ne bougeait pas en plein vent…
Mais, quand une horde de monstres sanguinaires déferle et met le village à feu et à sang, la mystérieuse Moiraine devine qu’ils recherchaient quelqu’un : pour les trois amis l’heure est venue de partir. Car la Roue du Temps interdit aux jeunes gens de flâner trop longtemps sur les routes du destin...

Ce que j'en pense :

C'est donc parti pour la lecture de grosses briques de plus de 800 pages en grand format... Oui, avec Ingrid, on a peur de rien même des longues sagas composées de briques !

En même temps, la roue du temps est une saga que je connais depuis longtemps, qui me tentait énormément, alors forcément à deux, c'est beaucoup plus facile de lire ce genre de saga. On se motive entre nous !

Dans ce premier tome, on découvre donc une histoire assez basique, un jeune homme qui va découvrir que son destin ne sera pas celui auquel il pense. Il ne restera pas dans son petit village, il va partir à l'aventure et mettre ses jours très souvent en danger. Accompagnés de ses amis, ils vont donc partir et se retrouver en plein milieu d'une guerre entre la lumière et les ténèbres. 

L'histoire a beau être basique, elle n'en est pas pour autant ennuyeuse. L'auteur arrive à nous faire facilement accrocher à son histoire qui devient au fil des pages de plus en plus prenante. Les personnages sont attachants, ils vont se retrouver dans des événements qui vont les dépasser et vont devoir gérer des situations très compliquées. L'auteur va faire en sortes qu'ils soient séparés afin que l'on puisse vraiment mieux les découvrir.

L'auteur prend vraiment son temps pour nous présenter son univers et ses personnages, ce qui fait que par moments, il y a certaines longueurs. J'avoue, que part moment, j'avais l'impression de ne pas avancer, mais bon ce n'est pas un petit tome, c'est vraiment une belle brique qu'il faut lire. Rajouter à cela que c'est du Bragelonne donc les pages sont bien remplies... Une belle grosse brique.

Bref, un premier tome que j'ai adoré mis à par les quelques longueurs et le fait que ce soit une brique, c'est une histoire qui est très prenante et la plume de l'auteur vous aide à être totalement accro. L'univers est bien expliqué, on ne s'y perd pas. Maintenant, on va essayer de se faire une brique par mois pour découvrir cette saga qui promet de très bonne lecture.

vendredi 22 septembre 2017

À ma vie, à ta mort


Résumé :

"Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.
Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.
Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, Mike devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais."

Ce que j'en pense :

Je l'ai depuis un moment, et je me suis enfin décidé à le sortir. Il faut dire qu'il ne paraît pas être énorme, il fait moins de 400 pages sauf que voilà, ce soit écrit petit donc c'est quand même un petit pavé. J'avais lu Salem de la même auteure donc je savais déjà que la plume allait me plaire.

J'ai très vite accroché l'histoire même si certains détails m'ont d’ambler mis sur la réserve. Oui, moi les descriptions de certains cadavres, et il faut, dire qu'ici, ils sont bien amochés, ont été plus que difficiles. J'assume avoir passé certaines lignes, c'est bien pour cela que je lis très peu de thrillers...

Donc, dans ce roman, le cadavre d'une jeune fille va être retrouvé (le prologue vous donne déjà le ton sûr comment il va être...), elle a été torturée, c'est vraiment moche à voir. Le mec qui a fait, cela est quand même bien taré et tu n'as vraiment pas envie de le croiser. Au départ, c'est un vieux flic Harvey, qui va avoir l'affaire avec Mike, un jeune flic qui doit former. Ils vont essayer de trouver des pistes, mais le tueur est aussi taré que minutieux et l'enquête sera très difficile. Leur duo est juste génial, j'ai vraiment adoré leurs relations qui vont se construire, tous les événements qui vont leur tomber dessus qui va faire que chacun sera là pour l'autre, l'auteur a vraiment travaillé cela et c'est agréable.

Quand le côté fantastique arrive, là, j'adore encore plus, cette jeune fille va devenir une faucheuse. Cela ne lui plaît pas tellement, mais elle va découvrir avec le temps qu'il y a quelques choses qui cloche et c'est 11 septembre qu'elle va vraiment comprendre et qu'elle va décider de reprendre les rênes et de faire payer son meurtrier et s'occuper du complot dans lequel elle est sans vraiment le vouloir.

Les deux enquêtes se mêlent pour mon plus grand plaisir. Entre la réalité et la mythologie grecque, la lecture est un pur plaisir. On cherche, on se met en tête plein de choses, on réfléchit, on se demande bien comment tout cela va se terminer. J'ai vraiment adoré les personnages Harvey et Mike bien sûr, mais également, Ambre, le Doc et Wesley. Ils sont tous attachants, embarqués dans une histoire de fous.

Bref, j'ai adoré ma lecture même si j'avoue que certains détails étaient très durs à lire (certain, je les ai sautés, ma petite cour n'aurait pas pu, tout supporter), l'histoire est très sombre, certains événements vont précipiter les choses et une course contre la montre sera engagée. J'ai trouvé certaines petites longueurs également ce qui fait que voilà, ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est quand même une lecture géniale et si vous n'avez pas peur d'avoir peur foncée !

jeudi 21 septembre 2017

Mercy Thompson, tome 3 : le baiser du fer


Résumé :

"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

Ce que j'en pense :

Oui, j’ai vraiment pris la résolution de m’occuper de ses sagas donc forcement, je me suis lancé dans le tome 3 et la suite suivra bientôt. Bon, j’ai encore de la marge, car j’ai beaucoup de retard. Mais ce n'est pas grave, petit à petit, on va y arriver.

Alors que dire de ce tome 3 que j’ai adoré. Il faut dire que je ne dois pas trop vous en relever et oui, c’est toujours mon problème, mais bon, j’aime les sagas, et là je vais les aligner alors mes chroniques vont toujours être compliquées à écrire.

Cette fois-ci, on est centré sur les faits, car l’ami de Mercy (son ancien patron en fait) Zee est suspecté de meurtre et bien sûr avec ce genre de créature, c’est toujours plus compliquer qu’il n’y paraît. Mercy ne laissera pas son ami et décidera de l’aider quitte à se mettre en danger.

On va découvrir les différents types de faes quelques secrets, mais également la dangerosité de savoir leur secret. Mercy va vraiment être dans des situations pas possibles pour aider Zee.
La situation va vraiment dégénérer et je n'ai vraiment pas aimé certaines scènes du récit surtout quand cela touche à Mercy.

En plus de devoir gérer l’affaire de meurtre, elle va devoir gérer ces histoires de cœur. Entre Samuel et Adam, l’histoire devient de plus en plus compliquée et Mercy devra prendre une décision qui s’avéra plus facile qu’elle ne l’aurait pensé.

Bref, un troisième tome que j’ai dévoré et donc adoré. Entre les histoires de cœurs, le meurtre, les histoires et secrets des faes pas le temps de s’ennuyer. J’ai hâte de lire la suite, car la fin est vraiment horrible et on se demande bien comment on va retrouver Mercy dans le tome suivant.

mercredi 20 septembre 2017

Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le Zoo pétrifié



Résumé :

"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes...
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."

Ce que j'en pense :

La chronique va être assez rapide, vous vous en doutez, car je ne suis pas très douée pour chroniquer les BD, comics et manga.

Cela fait très longtemps que j'entends parler de cette BD puis je les ai vus à un très bon prix lors des soldes France Loisirs alors je ne me suis pas fait prier et j'ai pris le tome 1 et 2.

Dans ce premier tome, on découvre Cerise, petite fille qui est très curieuse et qui décide de tenir un journal, pour y écrire ses aventures. Elle et ses deux copines ont une cabane dans les bois et un jour, il découvre un monsieur plein de peinture, il n'en faut pas plus pour Cerise pour mener l'enquête et découvrir ce que peut bien cacher ce vieux monsieur.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome, les dessins sont vraiment très jolis, l'histoire est juste adorable. Je vais plonger rapidement dans le tome 2.