Les dernières Chroniques



Les dernières Chroniques


mercredi 29 mars 2017

Les Chroniques de Krondor / La Guerre de la Faille, tome 2 : Magicien, Le mage


Résumé :

La guerre fait rage et a séparé les amis d’autrefois.
Pug a été capturé et réduit en esclavage, mais dans l’empire exotique de Kelewan, il découvre peu à peu les pouvoirs incroyables qui dormaient en lui depuis longtemps.
Tomas est devenu un guerrier aussi respecté que craint, et le prince Arutha, quant à lui, doit déjouer à la cour les complots visant à déstabiliser le royaume.
Bientôt, tous vont devoir s’unir contre un ennemi venu de la nuit des temps...

Ce que j'en pense :

Eh oui, cette année sans trop le vouloir, je suis bien lancé pour continuer et terminé des sagas. Ce n’est pas pour me déplaire surtout que bon, je n’ai pas que 2 sagas en cours ! Après avoir fini le premier tome avec Ingrid, on s’est décidé de se lancer rapidement dans la lecture de ce second tome.

C’est donc avec grand plaisir que je me suis replongé dans l’univers que R. E. Feist a mis en place. Je retrouve Midkemia et Kelewan, mais aussi tous mes personnages chouchou !

On va donc retrouver Pug qui est devenu esclave sur Kelewan, mais qui va au fil des pages énormément évoluer et devenir quelqu’un de plus en plus important et de plus en plus fort

Quant à Tomas, lui a bien changé, le gentil jeune homme que l’on avait connu dans le tome 1 est devenu un guerrier sanguinaire depuis qu’il porte l’armure et l’épée du Valheru.

Et bien sûr, d’autres personnages comme Arutha, plus on avance est plus, je l’aime ! Martin qui va se relever dans ce tome, on va apprendre beaucoup de chose sur lui, mais aussi Dolgan et d’autres…

Ce tome mélange la guerre et toutes les explications qui y sont liées. La guerre, on va la voir des deux côtés sur Midkemia, mais aussi sur Kelewan. Justement, grâce à Pug, on va découvrir beaucoup de choses sur la vie des Tsurani, mais surtout sur la complexité de leur politique : entre le Conseil, L’Empereur, le Seigneur de Guerre, mais aussi de l’Assemblée des Tout-Puissants, il faut s’accrocher et suivre !

On va donc encore vivre une aventure passionnante, où on apprend beaucoup de choses sur les différents peuples et les différents personnages, on va même en rencontrer des petits nouveaux comme Laurie (C’est un homme…) et Kasumi, un Tsurani, oui, ils ne sont pas tous méchants.

Les joies et les peines seront au rendez-vous ainsi que les rebondissements et certaines belles révélations. 

Bref, j’ai encore une fois adoré ma lecture, mon aventure sur les deux mondes accompagnés de nos personnages. On perdra aussi beaucoup de nos personnages en cause de la guerre. Mais on verra, certains grandir, d’autres se dévoiler et apprendre à connaître les derniers. Ce second tome est toujours si addictif, la fin tourne une page sur certains événements, mais en ouvre sur d’autres.

mardi 28 mars 2017

Shannara, tome 3 : L'Enchantement de Shannara


Résumé :

Vingt ans se sont écoulés depuis que Wil Ohmsford est revenu de sa quête. Il vit actuellement à Valombre avec Eretria, sa femme, et ses deux enfants, Brin, sa fille, et ]air, son fils. En eux coule le sang elfique de ferle Shannara, et le pouvoir des elfes. Un jour, alors que les deux jeunes sont seuls chez eux, le druide Allanon surgit du passé, tel un oiseau de mauvais augure. Car l'lldatch, le grimoire maléfique qui s'empara jadis de Brona, s'est réveillé. Les spectres Mords foulent à nouveau le sol des Quatre Terres, l'humanité vit ses dernières heures. Seule Brin possède en elle le pouvoir de combattre les effets du livre maudit, et c'est à contrecœur qu'elle accepte de suivre Allanon dans l'inconnu. De son côté, Jair apprend de la bouche du roi de la rivière Argentée que sa sueur est condamnée, à moins qu'il ne la rejoigne au plus vite. C'est une course contre la montre qui commence alors pour le jeune homme, contraint de traverser un monde ravagé par la guerre à la recherche de Brin. Ainsi s'achève la première trilogie de Shannara..

Ce que j'en pense :

Et voilà la première trilogie se termine. Une trilogie de fantasy que j'ai adorée

Une trilogie qui a la même base le mal se pointe, Allanon sort de son sommeil, puis il va chercher un Omsford (descendant des Shannara) pour accomplir une dangereuse mission.Dans ce dernier tome, Allanon vient chercher Brin, la fille de Will et Eretria, ce qui va poser problème à son frère Jair.

Brin partira donc avec Allanon qui comme pour les tomes précédents cache beaucoup d’information, un vrai cachottier celui-là, la vérité, on l'apprend au fil des pages. Mais bon, on l'adore Allanon mais quand même ! Ils seront accompagnés de Rone, un ami de la famille qui deviendra le protecteur de Brin. Mais Jair ne se laissera pas exclure comme cela de cette aventure et les suivra de près.

À mon avis, c’est le second tome qui restera le meilleur, je ne sais pas trop si c’est l’adaptation qui joue, mais entre les 3, c’est le second que j’ai le plus apprécié. Pour autant, ce tome 3 n’est pas mauvais loin de là, mais je pense que certains schémas que l’on a déjà eus pendant les 2 premiers tomes ont fait qu’ils deviennent un peu plus prévisibles.C’est quand même avec plaisir que j’ai plongé dans ce troisième tome toujours si complet, avec des descriptions qui ne sont pas trop longues mais assez présentes pour bien, vous imaginez l’univers. L’intrigue se met très vite en place et on part très vite à l’aventure. Les rebondissements sont bien présents ainsi que diverses révélations.

Bref, un troisième tome génial, certaines choses deviennent prévisibles, mais il clôture très bien cette première trilogie. Les personnages sont toujours attachants, énervant aussi. La nouvelle quête passionnante, bref un excellent cocktail !

mardi 7 mars 2017

Les péripéties de Février et un avant goût de Mars



C'est parti pour le second mois pour ce nouveau rendez-vous. Avec un petit supplément pour la fin.
  
J'ai donc commencé mon mois en finissant La part des ombres, tome 1 de Gabriel Katz qui fait 317 pages. Que dire, c'est du Gabriel Katz et donc j'ai adoré ma lecture, je l'ai dévoré. J'ai eu peur à un moment donné mais non, il a sur tout mettre en place et ne rien laisser au hasard. Le retour de personnages que j'adore qui se complète à merveille. Ah! vivement la suite!

Ensuite, je me suis attaquée en compagnie d'Ingrid à. Shannara, tome 2 : Les pierres elfiques de Shannara de Terry Brooks qui fait un bon 637 pages. Je l'ai préféré au tome 1, pourquoi? C’est l'histoire de la série, je me suis donc plongé pour mon plus grand plaisir dans la version livre. Vous vous doutez, elle est encore meilleure, je me suis attaché énormément aux personnages et à certaines créatures. Je suis parti voyager, j'ai eu peur, j'étais heureuse et la fin est si triste.

On s'est lancé dans Héros de l'Olympe, tome 5 : Le sang de l'Olympe de Rick Riordan qui fait quant à lui 519 pages, mais qui fut vite lu! Et oui dernier tome de la saga. On le sait dès le départ dire au revoir à nos personnages, ça va être dure. On va vivre avec eux la dernière grande bataille, on va souffrir, on va rire, sourire, pleurer et ouais toujours autant d'émotions. J'espère les retrouver, car ils vont me manquer.

Ensuite, Ingrid avait commencé à lire La Guerre de la Faille, tome 1 : Magicien, L'Apprenti de Raymond E. Feist qui fait 604 pages, mais que l'on a "lu" en audio. J’adore l'audio, ça donne une ambiance de fou et en plus de cela l'histoire est juste géniale, j'ai eu du mal à décrocher et je l'ai très vite fini. Un univers riche, des personnages attachants des créatures comme je les aime! Bref un coup de cœur!

Entre deux lectures communes, je me suis lancée dans Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme de. Gail Carriger et ses 425 pages. Au départ, j'ai eu un peu de mal à accrocher, puis au fil des pages, je suis entrée dans l'histoire et après je l'ai dévoré. Il m'a fallu, certes, un petit moment, mais au final, ce fut une bonne lecture et je devrais lire la suite dans l'année.

Et forcement, je suis reparti en lecture commune avec Ingrid pour le dernier tome de Shannara : L'Enchantement de Shannara de Terry Brooks petit pavé de 606 pages. C’est le même schéma que les deux premiers, le danger approche, Allanon pointe son nez et va à la recherche d'un elfe et d'un descendant de Shannara pour accomplir une mission bien dangereuse. Mais j'ai adoré cette aventure qui clôt cette première trilogie.

Je me suis ensuite attaquée au Tyran des songes d'Oren. Miller qui fait 494 pages, un roman basé sur la mythologie Grecque dans le monde moderne.  J'ai adoré l'histoire, c'est très addictif et juste génial!

On a commencé notre lecture commune des Héritiers d'Enkidiev, avec le tome 01 : Renaissance d'Anne Robillard qui fait 349 pages. Le premier tome n'étant pas le meilleur, les premiers chapitres, c'est une succession de nom et la suite, on fait le tour des chevaliers principaux et voir où ils en sont dans leur vie.

J'ai continué toujours en lecture commune avec La Guerre de la Faille, tome 2 : Magicien, Le mage de Raymond E. Feist petit pavé de 608 pages, encore meilleur que le premier tome, je suis juste fan de l'univers et des personnages. J'ai hâte de lire la suite.

Et pour finir le mois, j'ai lu Les Héritiers d'Enkidiev, tome 02 : Nouveau Monde d'Anne Robillard qui fait 340 pages, ce tome va mettre en place toute l'histoire de la saga et la première expédition dans le nouveau monde. De nouveaux personnages, de nouvelles créatures, il est quand même mieux que le premier.


Je finis donc avec 10 Lectures, ce qui fait 4899 pages, j’ai lu quelques pavés quand même. Ce qui me fait que j’en ai déjà lu 25 et un total de 10 067 pages. J’adore voir ce genre de chiffres, ne cherchez pas, c’est à force de faire des stats pour mon boulot !


Niveau réception, ça craint un peu, j’ai reçu un SP Babelio, mais qui est déjà lu donc pas de soucis. Par contre pour la Saint Valentin, chéri m’a payé 3 livres… J’ai reçu deux des pré-commandes de Plume Blanche et j’ai fait 1 achat France Loisirs (normalement y’en à deux mais il n’est pas arrivé donc il comptera pour Mars).

Alors, oui ma PAL a pris (vu que certaines lectures sont des lectures ebooks donc hors Pal ou des relectures), j’ai quand même réussi à limiter la casse vu qu’elle n’a pris qu’un livre supplémentaire au final. Pour le mois de Mars normalement pas d’achats donc elle devrait descendre sans souci.




On finit avec les chroniques, je suis encore à la bourre. On ne va pas changer. J’en ai 7 à écrire que je vais faire au plus vite (cela c'était au 1er mars depuis, j'en ai écrit). J’arrive quand même à être sous les moins de 10 à chaque fois donc c’est déjà positif. Je vais essayer d’avoir moins de 5 chroniques de retard pour le bilan de mars.





Pour Mars justement j’ai le challenge du Printemps de L’imaginaire Francophone, donc jusqu’à fin mai (1er juin en fait) je vais lire une beaucoup d’auteur francophone, je ne savais pas que j’en avais autant dans ma pal. Et je participe au Week-end à lire du 10 mars au 12 mars. Je continue le challenge. Course contre la montre, je l’adore et qui se finit au début du mois de Avril.


Je vais tenter de me mettre des petits objectifs pour ce mois de Mars et voir comment cela se passe.


  • Objectif 1 : Comme je l’ai dit plus haut, c’est d’avoir maximum 5 chroniques de retard à la fin du mois de mars.
  • Objectif 2 : Finir la Guerre de la faille
  • Objectif 3 : Finir les Héritiers d’Enkidiev.
  • Objectif 4 : Faire diminuer la pal (en gros, on ne sort pas sa carte pour des livres).
  • Objectif 5 : Lire 2 livres francophones (hors Héritiers d’Enkidiev sinon cela serait un peu de la triche).


Voilà des objectifs réalisables enfin, ça fait qu’il faut que je lise 14 livres, mais je ne peux y arriver surtout que les Héritiers d’Enkidiev font rarement plus de 2 jours. (Et je commence ce mois-ci avec sûrement 2 soirées lectures rien que pour moi).



Voilà, voilà. Un mois où j’ai un peu moins lu, mais j’ai fini 2 sagas, 5 pavés. 3 coups de cœur et de très bonne lecture que demandait de mieux ?

vendredi 3 mars 2017

Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme


Résumé :

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

Ce que j'en pense :

Depuis le temps qu'il traînait dans ma pal comme beaucoup d'autres, je sais, mais j'ai eu envie de le sortir. Au départ, c'était mal barré, je n’ai pas tout de suite accroché, mais au final, il m'a quand même bien plus et j'ai bien envie de lire la suite.

Alexia Tarabotti est une jeune femme qui vit pendant la révolution industrielle en Angleterre, c'est une jeune femme spéciale dans une époque où les loups-garous, les vampires et les humains, vivent sans trop de complications. Mais bien sûr, il faut toujours qu'un méchant pointe son nez pour foutre le bordel, et c'est là où Alexia et Lord Maccon vont devoir intervenir.

Alors que je vous ai dit plus haut, j'ai eu du mal avec les premiers chapitres, déjà, ils sont longs en plus, j'ai eu du mal avec l'époque et son vouvoiement. Je crois que je ne m attendais pas à cela donc cela était compliqué.

Puis l'intrigue arrive, les méchants viennent foutre le brin et là, c'est parti, j'ai commencé à rentrer dans l'univers et c'était bon. Cela m'a quand même fait très bizarre les Madame par ci Madame par là, oui je ne suis vraiment pas habituez moi. Mais au bout de quelques chapitres, ça allait mieux.

J'adore Alexia, c'est donc une jeune femme spéciale vu qu'elle n'a pas d'âme, elle est très cultivée et vraiment pas coincée, elle fait un peu ce qu'elle veut, elle a du mal avec les bonnes manières par moments. Elle est fraîche et pétillante.
Quant à Lord Maccon, le mâle Alpha des loups-garous et agent du BUR avec un fort caractère qui risque de faire des étincelles avec Alexia.

Au final, j'ai bien aimé ce premier tome même si au départ, j'ai vraiment du mal à rentrer dans l'univers. Mais au fil des pages, j'ai appris à connaître les personnages et leur humour, l'intrigue s'est doucement mise en place et quand les événements se précipitent, on est embarqué dans l'histoire et on le lâche plus. Un bon premier tome qui me fera lire la suite sans problème.

jeudi 2 mars 2017

Les Chroniques de Krondor / La Guerre de la Faille, tome 1 : Magicien, L'Apprenti


Résumé :

Un jeune orphelin vint un jour du royaume des Isles.
Il devint l’apprenti du maître magicien de la cour de Crydee, sur les terres de Krondor. Son courage lui valut une place à la cour et le coeur d’une adorable princesse, mais l’approche traditionnelle de la magie ne le satisfaisait pas.
C’était avant que n’éclate la Guerre de la Faille avec l’invasion d’un étrange peuple de guerriers surgi d’un empire lointain.
Alors, celui qu’on appelait Pug dut faire face à son véritable destin. Le jour viendrait où il détiendrait le sort de deux mondes entre ses mains.

Ce que j'en pense :

Ce livre traîne dans ma pal depuis un moment et je n'ai jamais eu le courage de le lire. Je l'ai même pris en audio, quand j'avais eu 5 audio via une masse critique Babelio et Audible. Mais je n'ai jamais sauté le pas. Puis Ingrid a commencé à le lire enfin l'écouter et je l'ai suivi pour mon plus grand bonheur.

L'audio, j'adore, cela rajoute des sons, une ambiance que tu n'as pas en tant que lecteur. C’est le kiff, je vous jure, surtout quand se sont des livres de fantasy. Je me suis donc très vite laissé attraper par l'ambiance et la voix du gentil monsieur.

Clairement, j'ai accroché dès le départ. Pug est un jeune homme qui va devenir apprenti magicien, ce ne sera pas facile, mais son Maître Kulgan croit en lui. Jusqu'au jour où un bateau va venir s'échouer sur les côtes, un bateau plutôt étrange ainsi que ses occupants et qui va tout changer.

De là, on va partir à l'aventure accompagnée de son ami d'enfance Thomas qui lui veut devenir Guerrier et à la rencontre de tout à un tas de créatures diverses et variées. Nains et Elfes bien sûr, mais aussi un DRAGON (petite dédicace à ma Ingrid qui doit me supporter dans ces instants-là, moi et les dragons...)

Les personnages sont très attachants, on va les suivre dans leur aventure, on va les voir grandir pour certains évolués. On va avoir peur pour eux, on va craindre le pire. On va espérer que certains souffrent (oui, les méchants).

Ah que vous dire de plus, je ne rentre pas dans les détails, il faut que vous le lisiez, il est juste trop bien. L'histoire est pleine de rebondissements, d'action, l'amitié et l'amour sont jamais loin. Nos personnages vont s'entraider pour gagner la guerre qui est sur le point de venir les frapper de plein fouet. L'audio apporte cette touche de magie supplémentaire. Bref, un coup de cœur, une aventure magique à lire ou écouter.

mercredi 1 mars 2017

Le tyran des songes


Résumé :

Quand on est protégé par Jack Maubrey et son acolyte Le Chasseur, normalement,
on devrait éviter les situations désastreuses. Mais ça, c’est quand on
a de la chance. Et Emma a quelques lacunes dans ce domaine.
Entre un Triton croisé à la bibliothèque et le Marchand de sable qui semble
s’intéresser particulièrement à elle, sa vie prend une tournure digne des romans
qu’elle achète toutes les semaines à la librairie.
Ressentir les rêves et cauchemars des autres ne signifie pas aimer y vivre.
Et pourtant, Emma se retrouve embarquée dans un monde où dieux et
déesses, sorciers, magiciennes et autres créatures se disputent une partie
d’échec grandeur nature. Lorsqu’en plus la Mort, très mauvaise perdante,
s’incruste dans le jeu : on frise dangereusement l’Apocalypse.
Un conseil : gagnez… Ou faites comme Emma : courez. Vite.

Ce que j'en pense :

Reçu dans le cadre d’une masse critique Babelio, j’avais hâte de plonger dans cet univers. Le peu que j’en avais lu sur ce bouquin, je savais qu’il allait me plaire. Et j’avais raison, vu que j’ai très vite accroché et je l’ai très rapidement dévoré.

On va rencontrer Emma, une jeune fille pas comme les autres qui a un don particulier et qui ne l’aide pas du tout dans sa vie. Elle a quand même réussi à se faire deux amis Saki et Yohann. C’est une jeune fille qui fréquente une librairie, tenue par un étrange monsieur qui s’appelle Jack enfin les humains l’appelle Jack en vérité, c’est La Mort ou Thanatos si vous préférez, mais surtout dans cette librairie, il y a le beau et mystérieux Vlad et que Jack et lui la surveillent et la protègent depuis qu’elle est toute jeune sans qu’elle ne se doute de rien. La vie d’Emma va basculer, elle va apprendre la vérité sur son don, pourquoi elle s’est toujours sentie si différente.

J’ai très vite accroché à ce roman, déjà par rapport au mythe grec, j’adore çà et là, il est très bien travaillé, très bien amener. On se retrouve avec ce mythe dans notre monde moderne, c’est juste génial. En plus de cela l’écriture de l’auteure est juste magnifique, elle nous rend complètement accro à son histoire et vous dévorez le bouquin sans vous en rentrer compte. J’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter ce qu’il fait qu’il n’a pas tenu longtemps entre mes mains.

Je me suis également attaché aux personnages, que ce soit Emma, mais aussi Jack et Vlad et certains aux personnages sont assez effrayants dans leur genre. L’histoire est pleine de rebondissement, d’humour, de jeux de pouvoir et bien sûr de trahison. Je vous le dis, on plonge les deux pieds dans l’histoire et en sortir devient compliqué.

Bref, j’ai adoré ce roman, un style que j’adore les mythes dans notre époque, ici très bien écrit, addictif au plus haut point. Une histoire magique qui vous emporte et qui ne vous laisse pas indifférente à la fin.

mardi 28 février 2017

Héros de l'Olympe, tome 5 : Le sang de l'Olympe


Résumé :

Bien que les membres de l'équipage grecs et romains de l'Argo II ont fait des progrès dans leurs nombreuses quêtes , ils semblent toujours pas près de vaincre la mère-terre, Gaia . La force de ses géants a augmenté et ils sont plus forts que jamais . Ils doivent être arrêtés avant la fête de Spes , quand Gaia prévoit d'avoir deux demi-dieux sacrifiés à Athènes . Elle a besoin de leur sang -le sang de l'Olympe - afin de se réveiller . Les demi-dieux ont des visions de plus en plus fréquentes d'une terrible bataille a la colonie des Sang-Mêlé . La légion romaine du Camp Jupiter , dirigée par Octave , est presque à distance de frappe.

Bien qu'il soit tentant de prendre l'Athéna Parthénos à Athènes pour l'utiliser comme une arme secrète , les amis savent que l'immense statue doit aller à Long Island, où il pourrait être en mesure d'arrêter une guerre entre les Grecs et les Romains. L' Athéna Parthénos ira à l'ouest ;l'Argo II ira à l'est . Les dieux , souffrant encore du trouble de la personnalité multiple, sont inutiles . Comment une poignée de jeunes demi-dieux peut espérer gagner contre une armée de puissants géants ? Parce qu'ils n'ont pas d'autre option.option. Ils ont déjà trop sacrifié. Et si Gaïa se réveille il y a intérêt à ne pas perdre la bataille...

Ce que j'en pense :

Il est temps pour nous de nous dire au revoir de clôturer toutes ces années avec Percy, il est temps d'affronter Gaïa et je suis prête. Enfin, eux, moi, je ne fais que lire.

J'ai pris le courage de clôturer cette saga comme je prendrais le courage d'en finir bien d'autres, je l'espère dans l'année, car il faut bien avoir le fin mot de l'histoire quand même.

Je le savais que cette fin ne serait pas sans dommage sans larmes, c'est impossible. Bon, on a quand même rire. Quand l'auteur vous explique les attaques de Piper avec la corne d'abondance et donc de bouffe, comment vous dire que c'est dur de rester sérieux plus de 2 secs.

Comme à chaque fois, nos héros seront séparés pour mieux attaquer par tous les fronts. Ils ne vont encore une fois pas chômer. Entre tous les montres, les dieux et leur problème de double personnalité, et tous les problèmes qui vont leur tomber dessus. Encore un tome où l'aventure et l'action sont bel et bien présentes de quoi ne pas s'ennuyer.

On aura le droit à des batailles, et surtout une qui sera épique (il le faut bien pour un dernier tome). Les méchants vont s'en prendre plein la tête et les gentils vont en baver. Certains vont avoir enfin ce qu'il mérite (oh joie et bonheur).

La fin est plutôt heureuse, mais il y a un petit pincement au cœur, je vous dis les larmes était présente. Eh oui, c'est dur de leur dire adieu moi, je ne veux pas.

Je n'en dirais pas plus, je ne peux que vous dire que lire la saga Percy Jackson, de lire tous les livres de Rick Riordan en fait parce que, quand on tombe dedans, on en sort totalement accro et c'est impossible de ne pas lire la suite. Il me reste encore un peu de Percy avec les deux hors-série et les deux nouvelles sagas de l'auteur. Je n'ai qu'une hâte, c'est de replonger dans ces histoires qui sont juste géniales, mais si elles nous font quand même souffrir quand on les finit!